Henley, Gélinas et Gazzola: Foreurs pour une dernière fois

Valérie
Valérie Maltais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lorsqu'ils ont sauté sur la glace du centre airCreebec le 14 août, Samuel Henley, Guillaume Gélinas et Randy Gazzola entamaient leur dernier camp d'entraînement dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Randy Gazzola, Samuel Henley et Guillaume Gélinas formeront le trio de 20 ans avec les Foreurs pour la saison 2013-14.

À 20 ans, c'est le temps pour ces trois vétérans de profiter du moment, mener par l'exemple et tenter pour une dernière fois de rafler les plus grands trophées. «Plusieurs n'ont pas la chance de le faire à cet âge, alors c'est un honneur», estime le défenseur Gélinas.

L'été a été long; trop long pour avoir été éliminé au 2e tour des séries au printemps. Il a été encore plus long pour le natif de Québec qui a subi une importante blessure au genou en 1re ronde contre l'Île-du-Prince-Édouard.

«Ç'a fait du bien de rembarquer sur la glace avec les gars, affirme celui qui est sera à sa cinquième saison à Val-d'Or. Mon genou est correct, alors c'est une excellente nouvelle. J'ai juste hâte à la saison et aux séries, en espérant aller encore plus loin.»

Une chance rare de jouer avec David

Invité au camp des Blues de St-Louis, Samuel Henley ne pourrait être déçu de revenir finir sa junior majeur dans sa ville natale, surtout que ce sera une première et peut-être unique chance de jouer aux côtés de son jeune frère, David.

«C'est différent parce que dans les deux dernières années, j'étais avec mon grand frère (Cédrick), tandis que là je suis dans mes affaires et je regarde le camp de mon petit frère du coin de l'œil, raconte l'attaquant de 5'5'' et 220 lbs. J'ai l'impression que ça va être le fun, mais comme avec Ced, je ne dois pas trop penser à ça. J'avais déjà joué avec lui plus jeune, mais pas avec David, alors ça devrait être quelque chose de spécial.»

Gazzola savait qu'il reviendrait

Si le retour de Gélinas et Henley ne faisait aucun doute dans l'esprit de bien des gens, le sort de Gazzola ne semblait pas aussi certain, sauf pour lui.

«Je regarde le camp de mon petit frère (David) du coin de l'œil» Samuel Henley

«L'organisation m'a informé assez rapidement qu'elle voulait me ravoir cette année, en fait, c'était quand j'ai été échangé (7 janvier). C'est ce qu'on m'avait dit, mais nous avions quand même 11 joueurs de 19 ans, alors rien n'était coulé dans le béton», nuance le défenseur.

Gazzola et Gélinas auront un rôle important à jouer au sein de l'unité défensive, qui s'avère un beau mélange de vétérans et de jeunes recrues, dont les premiers choix David Henley et Olivier Galipeau.

«C'est ma dernière année et j'ai joué junior pendant quatre ans, alors j'aime croire que j'ai des choses à leur enseigner, souligne l'Ontarien. Tout ce que je pourrai leur transmettre, comme ne pas tricher en pratique ou à l'extérieur de la glace, dans l'alimentation ou autre, j'espère bien le faire.»

À qui reviendra le «C»

En quittant, Cédrick Henley laissait derrière lui le poste de capitaine vacant. Mario Durocher compte prendre son temps afin de trouver son successeur, mais les deux vétérans québécois, ayant déjà été assistants-capitaine, sont des candidats potentiels.

«Il y a plusieurs vétérans dans l'équipe qui pourraient avoir une lettre sur leur chandail. Je crois seulement qu'on doit tous montrer l'exemple le plus possible et le "C" n'y changera rien», croient Henley et Gélinas.

Lieux géographiques: Québec, Île-du-Prince-Édouard, Val-d'Or Camp des Blues de St-Louis

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires