Dumont veut poursuivre l'ascension des Foreurs

Valérie
Valérie Maltais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Marc-André Dumont reprendra officiellement la barre des Foreurs le 21 septembre pour une 4e saison avec l'organisation et croit qu'il s'agit «assurément du meilleur groupe de hockeyeurs depuis [son] arrivé».

Marc-André Dumont entamera le 21 septembre la dernière année de son contrat, signé avec les anciens propriétaires des Foreurs.

Le nombre de victoires a augmenté au fil des ans et encore une fois l'entraîneur a espoir de monter une marche de plus, alors qu'il écoulera la dernière année à son contrat.

«Il n'y a pas de doute dans mon esprit que c'est une équipe qui est en progression», a-t-il évalué une semaine avant le déclanchement de la saison 2012-2013.

Une volonté de gagner

«C'est un groupe qui veut gagner. Je sens dans cette volonté un arrière-goût de frustration de notre élimination [en quatre matchs] contre Rimouski en série. Cette frustration est encore là et fait place aujourd'hui à une volonté d'avoir du succès rapidement, a expliqué Dumont.

«On s'attend à ce que nos joueurs commencent le 21 septembre et que dès les premières semaines, le message lancé soit qu'ils sont sérieux dans leur démarche, a-t-il ajouté. C'est une déclaration que nos joueurs doivent faire avec leur jeu.»

Accorder peu de buts

Avec un objectif aussi vague qu'être les meilleurs possibles, les Foreurs ne pourront faire de compromis sur la qualité de leur jeu, dans toutes ses facettes. Chose certaine, ils espèrent battre le cap des 35 victoires atteint la saison dernière.

La production offensive reposera principalement sur les trois canons de l'équipe, Michaël Beaudry, Anton Zlobin et Anthony Mantha. Ensuite, c'est difficile de prédire à qui reviendront les responsabilités. (Voir texte précédent)

«Je crois qu'on est en mesure, plus souvent qu'autrement, de marquer plus de buts qu'on en accordera.» - Marc-André Dumont

Toutefois, s'ils venaient à manquer de souffle, l'expérience des Gabriel Beaupré, Artem Sergeev, Matt Murphy et Guillaume Gélinas à l'arrière ainsi que de François Tremblay devant le filet pourrait sauver les meubles.

«Je crois qu'on est en mesure, plus souvent qu'autrement, de marquer plus de buts qu'on en accordera, a souligné l'entraîneur. Il n'y a pas de doute, on s'attend à ce que notre défensive connaisse un bon début de saison et qu'elle soit en mesure d'arrêter l'adversaire.»

Dernière année au contrat

Son contrat venant à échéance à la fin de la saison, Dumont affirme qu'il n'entame pas le calendrier différemment.

«Ça ne change rien à mon travail. Un entraîneur vit toujours dans la saison actuelle et c'est ce que je fais présentement. Je veux que notre équipe soit prête et elle le sera, c'est ce qui est important», a-t-il mentionné.

À l'exemple d'Alain Vigneault avec les Canucks de Vancouver ou des Sabres de Buffalo, l'entraîneur ne croit pas que l'arrivée de nouveaux propriétaires signifie automatiquement l'embauche d'un nouvel instructeur.

«Il faut s'assurer de faire son travail de la bonne manière et de prouver à quel point le succès de l'équipe est important, ensuite les patrons iront avec leur propre jugement», a-t-il conclu.

Lieux géographiques: Rimouski

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • J Roy
    18 septembre 2012 - 23:54

    Si Dumont joue en bas de .600 en Novembre,Les Foreurs n'attendront pas en Juin pour mover.