Le Triathlon Agnico-Eagle a parcouru plusieurs kilomètres en 10 ans

Valérie
Valérie Maltais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dix ans après la création du Triathlon Agnico-Eagle de Val-d'Or, l'organisation a l'intention de souligner son anniversaire en grand, le 4 août à la Marina Thompson, avec l'ajout de plusieurs activités et prix de présence.

En 2011, le Triathlon Agnico-Eagle de Val-d'Or a atteint un record d'inscriptions avec 225, mais ce nombre devrait être plus élevé pour la 10e édition de la compétition, le 4 août prochain.

«Il y a toujours un chandail de qualité pour chaque participant pré-inscrit, en plus d’un petit cadeau-surprise. Cette année, on a mis le paquet dans ce dossier. Les gens ne seront pas déçus», a souligné Thierry Tremblay, directeur de course.

«Quand on se compare aux autres triathlons au Québec, on s’aperçoit qu’on n’a rien à envier aux autres du côté de la qualité de l’événement. Ce serait même le contraire», a-t-il ajouté.

Du gâteau aux jeux gonflables, les festivités entourant la 10e édition du Triathlon sont à l'image d'un événement devenu plus populaire, plus participatif et plus familial avec les années.

Se lancer avec peu de moyens

«Quand on a commencé en 2003, on n'avait pas d'argent et on essayait de voir si les gens allaient répondre parce que ce n'était pas connu en Abitibi-Témiscamingue. On avait reçu 123 inscriptions», a indiqué Daniel Burke, membre de l'organisation depuis les débuts.

Avec déjà près de 200 inscriptions, et plusieurs autres à prévoir sur place, le triathlon pourrait battre un record qui remonte à l'an passé, avec plus de 225 participants aux différentes compétitions offertes.

Alors qu'il fabriquait lui-même les dossards au départ, le comité organisateur peut désormais être assuré d'un roulement efficace. De plus, l'achat de l'équipement adéquat leur permet de supporter d'autres activités similaires dans la région.

Virage grand public

Un virement axé sur la participation et la famille depuis 2007 a gonflé le nombre d'épreuves à 16. Du triathlon olympique, individuel ou par équipe, au Défi Colette Parent, à la marche, il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

De plus en plus populaire auprès du public, le Défi entreprise et le 6km poussette ont remplacé les distances Ironman (3.8 km de nage, 180 km de vélo et 42 km de course) et demi-Ironman qui étaient présentés il y a dix ans.

Par ailleurs, le directeur de course a confirmé que le nombre de participants de l'extérieur de la région a l'air de vouloir être supérieur à 2011. Environ 5 à 10 pour cent des inscriptions proviennent d'un peu partout en Outaouais, de Montréal, Québec et des alentours, alors qu'il n'y en avait pratiquement pas auparavant.

Les informations sont disponibles pour les athlètes et les spectateurs au www.triathlondevaldor.com.

Organisations: Défi entreprise

Lieux géographiques: Québec, Abitibi-Témiscamingue, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires