Les Américains mènent le peloton jusqu'au fil d'arrivée

Valérie
Valérie Maltais
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La domination américaine s'est poursuivie lors de la 4e étape du Tour de l'Abitibi, jeudi soir.

«À l'instant où nous sommes sortis de Malartic nous avons pris les devants du groupe et nous y sommes restés jusqu'à la toute fin pour garder un rythme régulier et rapide», a commenté le porteur du maillot brun Taylor Eisenhart sur la performance de l'équipe américaine.

Alexandre Darville (1er) et Owen Logen (3e) de l'équipe nationale ont terminé sur le podium, séparé par un membre de l'équipe USA Sélection A, Miguel Bryon (2e).

Serrés dans un rond-point

Les trois coureurs ont franchi le fil d'arrivée en tête d'un peloton compact jusqu'à la toute fin de la course. Celui-ci a conclu les 51,2km d'un trajet aller-retour entre Malartic et Rivière-Héva en 1 heure, 5 minutes, 22 secondes.

L'arrivée des cyclistes roue contre roue dans le rond-point de la Ville de Malartic a été assez rock n' roll.

«Nous avons tous pris la courbe assez serrée et ç'a causé une chute tout près, mais avec un peu chance nous l'avons évité pour pédaler vers le sprint final», a raconté le gagnant de la course, Alexandre Darville.

Maintenir l'avance d'Eisenhart

Les 119 cyclistes à prendre le départ avaient participé à l'étape 3, le contre-la-montre, le matin-même à Rouyn-Noranda.

Taylor Eisenhart a été le plus rapide avec un chronomètre de 12 minutes 25 secondes et 98 centièmes, après avoir parcouru les 9,6km de la piste cyclable du Lac Osisko, creusant son avance à près d'une minute au temps cumulatif.

«Les jambes ont senti la fatigue, mais c'était la même chose pour tout le monde. Taylor a maintenant une minute d'avance, alors on ne voulait pas que des cyclistes partent en échappée», a maintenu Darville sur la stratégie américaine.

Après quatre étapes, le porteur du maillot brun demeure Eisenhart, le maillot orange pour le nombre de points cumulés revient à son coéquipier Alexandre Darville et le bleu appartient à la recrue américaine Owen Logen.

Malgré quelques chutes pendant le parcours, notamment au début et à la fin, un seul coureur a abandonné la compétition, l'Ontarien Jack Burke.

Organisations: Ville de Malartic

Lieux géographiques: Malartic, Serrés, Rond-point Les Lac Osisko

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires