Guillaume Tétreault se rapproche des Mondiaux

Martin
Martin Guindon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Guillaume Tétreault se rapproche des Mondiaux de ski nautique. Lors de compétitions en Floride, l'Amossois a amélioré son record aux figures et a été approché par le recruteur de l'équipe canadienne.

Guillaume Tétreault

L'athlète de 16 ans revient donc très satisfait de ses nombreux mois d'entraînement à la réputée école de ski nautique McCormick, en Floride. «J'ai réalisé mes objectifs», a confié celui qui est de retour au Québec depuis le 23 avril.

Il faut dire qu'à sa dernière compétition, lors du week-end du 22 avril, il a su impressionner le recruteur de l'équipe canadienne, Steve Bush.

«Il est venu me parler pour une bonne heure. Nous avons parlé des prochains camps d'entraînement, des prochaines compétitions et de ma place presque assurée au Championnat du monde. Il était très épaté de me voir compléter ma routine. Après ma performance, il m'a dit: l'important, c'est que je l'aie vue. Le score m'importe peu. Et il a quitté avant de connaître mon résultat», s'est réjoui Guillaume Tétreault.

Nouveau record québécois

Il faut dire que l'Amossois a de nouveau obtenu de très bons résultats. Aux figures, sa spécialité, il a égalé sa marque, récoltant 7780 points, tout comme lors de la compétition précédente. Il s'agit du nouveau record junior québécois, qu'il abaissait pour une troisième fois (l'améliorant de 470 points).

«C'est une belle façon de commencer l'année, a-t-il commenté. J'avais des objectifs plus élevés à cette compétition, mais mon coach m'avait préparé une routine qui ne favorise pas l'obtention d'un maximum de points. À la troisième et dernière ronde, j'ai décidé de faire à ma tête et ça m'a rapporté.»

En faisant ainsi à sa tête, comme il le dit, Guillaume Tétreault place ses six flips en début de routine, au lieu de les garder pour la fin. «Les flips rapportent le plus de points. Ça me pénalise beaucoup plus si je n'ai pas le temps de faire le dernier en fin de routine que si je manque autre chose», avait-il précisé.

Retour à la forme

Ces compétitions marquaient aussi le retour aux sauts et au slalom pour Guillaume Tétreault. Il avait dû abandonner ces disciplines en raison de sa blessure au dos l'an dernier. Après un début plus difficile lors de la première compétition, il s'est fort bien repris lors de la seconde.

«Pour le saut, je suis de retour au niveau où j'étais avant de me blesser. J'ai fait 35,7 mètres », a précisé celui qui a fait deux bouées à 35 off au slalom. La semaine précédente, il avait eu moins de succès, ayant performé dans des conditions météo difficiles, en plus de faire une chute au saut qui avait affecté sa confiance.

Objectif: les Mondiaux!

Il va de soi que l'objectif ultime de Guillaume Tétreault est de participer aux Mondiaux, en Australie, au début de 2013. Il espère le faire avec l'équipe canadienne (seulement quatre skieurs, gars ou filles, sont recrutés).

«Si je suis choisi, je vais pouvoir participer aux Mondiaux dans les trois disciplines et le combiné. Sinon, je vais devoir me qualifier dans le Top 10 mondial dans chaque discipline (en date du 30 avril), à moins de me qualifier au combiné. Ça risque d'être difficile. Mais je suis convaincu que je serai dans le Top 10 aux figures», a-t-il affirmé avec l'assurance qui le caractérise.

Organisations: école de ski nautique McCormick

Lieux géographiques: Mondiaux, Floride, Québec Australie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires