Les Gaillards étonnants médaillés de bronze au provincial

Dominic
Dominic Chamberland
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Luc LeBrun: «Les gars ont finalement appris à gagner»

Avec leur conquête de la médaille de bronze, les Gaillards du volleyball auront causé une certaine surprise aux championnats provinciaux du sport collégial, tenus les 30-31 mars et 1er avril à Sherbrooke.

Les Gaillards du volleyball ont signé un podium qu’on n’attendait pas nécessairement aux championnats provinciaux du sport collégial.

Troisième au championnat de la conférence Ouest, deux semaines plus tôt, l’équipe du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue partait négligée au provincial, mais elle est parvenue à se hisser dans le carré d’as grâce à des victoires sur Limoilou en huitième de finale et sur Beauce-Appalaches en quart de finale (après avoir échappé le premier set).

 Les Gaillards ont ensuite perdu face à Trois-Rivières en demi-finale, avant de gagner le match pour la 3e place contre leur vieux rival Édouard-Montpetit, qui leur avait infligé une défaite crève-cœur en demi-finale du championnat de conférence.

 «J’avais dit qu’on ne détesterait pas revoir Édouard-Montpetit dans un gros match au provincial et ce fut un match époustouflant!, a lancé l’entraîneur-chef des Gaillards, Luc LeBrun. Les gars ont finalement appris à gagner; tout au long de la saison, nous avions de la difficulté à finir nos matchs. Tout le monde a joué un sapré bon match, intense, et nous avons enfin limité notre nombre d’erreurs, ce qui nous a permis de garder l’avance d’un bout à l’autre de la rencontre», a-t-il raconté.

Des joueurs en évidence

Grâce à ses nombreuses attaques marquantes et à plusieurs blocs, Maxime LeBrun a été proclamé joueur du match pour le bronze. «Mais il faut dire que tous ont grandement contribué à la victoire. Je donne une mention spéciale à notre libéro Jonathan Laforêt qui, avec son énergie sur le terrain, était en mission. Ces deux joueurs (LeBrun et Laforêt) ont d’ailleurs retenu l’attention de certains entraîneurs universitaires», a signalé Luc LeBrun.

 Le pilote a également parlé de Michaël Renaud, qui a trouvé le moyen d’être un rouage important au provincial même s’il avait très peu joué durant la saison. «Il a mangé son pain noir toute l’année, car son temps de jeu était minime, mais dès que nous l’avons envoyé sur le terrain lors du tournoi, c’était impossible de le débarquer. Il a stabilisé notre jeu à la passe. C’est l’exemple parfait du réserviste qui a su profiter de sa chance», a raconté LeBrun.

 Celui-ci tenait aussi à souligner le travail de trois vétérans qui viennent de conclure leur carrière collégiale. «Jasmin Lanoix a démontré beaucoup de constance toute l’année, Louis-David Archambault a été d’une rapidité incroyable au bloc et Alex Lacroix est un attaquant de puissance qui s’est principalement signalé lors de la finale (pour le bronze)», a relaté Luc LeBrun.

Battus par une seule équipe

Si les Gaillards avaient échoué au provincial de 2011, dans leur propre gymnase, alors qu’ils étaient de sérieux aspirants au podium, ils se sont drôlement bien rachetés cette année en décrochant une médaille qu’on n’attendait pas nécessairement. «Notre participation aux matchs du dimanche (pour les médailles) mettait fin à une disette d’une dizaine d’années pour le Cégep dans ce carré d’as», a indiqué Luc LeBrun.

 Incidemment, une seule équipe aura vaincu les Gaillards durant le tournoi (deux fois), soit les puissants Diablos de Trois-Rivières, champions provinciaux de la division 2 (anciennement le AA) pour une quatrième année d’affilée. La formation du Cégep s’était aussi inclinée devant Trois-Rivières en 1re ronde, en trois sets très serrés.

Lieux géographiques: Trois-Rivières, Limoilou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires