Les Intrépides doivent s’avouer vaincues

Marc-André
Marc-André Landry
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Intrépides de Val-d’Or ont donné un bon spectacle à leur nombreux partisans, mais elles ont dû s’avouer vaincues 67-59 contre Arvida, cet après-midi, dans leur gymnase de la polyvalente Le Carrefour, en huitième de finale de la Ligue provinciale de basketball juvénile féminin.

Après un premier quart bien partagé, la formation du Saguenay, qui évolue en division 1, s’est forgé une avance de 14 points à la demie en dominant le 2e quart. Les Valdoriennes ont amorcé leur remontée à la reprise, réduisant l’écart à huit points à la fin du 3e quart. La remontée a bien failli se concrétiser complètement, quand les Intrépides se sont approchés à quatre points d’Arvida avec une minute à faire. Les favorites locales ont cependant mal négocié la fin de match, pour subir l’élimination.

«Notre pourcentage de réussite au 2e quart nous a coulé, a commenté l’entraîneure-chef Lindsay Tremblay après le match. Nous avons eu nos chances, mais nous avons mal lancé et on ne s’est pas présentés au rebond offensif. Arvida a, de son côté, très bien lancé. Nos filles n’ont quand même pas baissé les bras et on y a cru. Je pense que le stress a embarqué en fin de partie. On a raté des jeux faciles.»

Ceci dit, la pilote des Intrépides est bien fière du parcours de ses protégées. «Notre saison a été marquée par des hauts et des bas, mais nos objectifs ont été atteints. Le match d’aujourd’hui était un beau bonus. Je suis fière des filles. Elles sont d’excellentes joueuses de basketball et d’excellentes personnes.»

À son dernier match avec les Intrépides, la joueuse étoile Laurence Trudel a mené la charge avec 24 points. Trois autres filles ont terminé aujourd’hui leur parcours au niveau juvénile, soit Camille Grenier-Naud, Geneviève Germain et Marika Labbé.  

Organisations: Arvida

Lieux géographiques: Saguenay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires