Val-d’Or produit aussi des joueurs de volleyball!

Marc-André
Marc-André Landry
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

On connaît la réputation du Mouvement Intrépides en basketball, mais Val-d’Or est aussi capable de produire de bons joueurs de volleyball, comme en témoigne la présence de trois joueurs d’ici au sein des Voyageurs de l’Abitibi-Témiscamingue.

Maxime Joly, Cloé Vallière et Samuel Beaudoin figurent parmi les meilleurs joueurs de volleyball de 16 ans et moins de la région.

Ces deux formations civiles sont formées des meilleurs éléments de moins de 16 ans (cadets) de la région. Cette saison, les Valdoriens Cloé Vallière, Maxime Joly et Samuel Beaudoin ont retenu l’attention des entraîneurs et ils auront la chance de participer à des compétitions d’envergure au cours des prochaines semaines.

«J’ai été surprise quand les entraîneurs (Alain Dubois et Nathalie Côté) m’ont contactée pour m’inviter dans l’équipe, raconte la jeune volleyeuse de 3e secondaire. Ils m’ont vu jouer lors des tournois régionaux. C’est une belle chance de vivre des expériences différentes en jouant de gros tournois.»

L’équipe féminine des Voyageurs, composée principalement de joueuses du Témiscamingue et de Rouyn-Noranda, a déjà pris part à trois compétitions au Québec depuis novembre. Elle se prépare maintenant pour le Championnat québécois, fin avril, mais surtout pour le Championnat canadien, à Toronto, en mai. Plus de 120 équipes sont inscrites dans leur catégorie.

«J’ai vraiment hâte, lance Cloé Vallière. On a fini en 2e place dans nos tournois et je pense qu’on peut viser une médaille au provincial. Je sais aussi que ça va être très gros à Toronto.»

Les gars

L’équipe masculine n’est pas inscrite pour le Championnat canadien, mais elle peut aspirer à un titre provincial. Dirigée par Nicolas Bergeron, elle est formée de huit joueurs du Témiscamingue, en plus de Samuel Beaudoin et Maxime Joly. Ce dernier y dispute une 2e saison et il y tient le rôle de co-capitaine.

«C’est le fun de jouer au niveau civil, où le calibre est vraiment très élevé, précise-t-il. J’ai eu la chance de jouer le Championnat de l’Est du Canada l’an passé à Sherbrooke et on s’était quand même bien débrouillés. C’est ma 2e année et on compte sur moi pour apporter de l’expérience et du leadership dans l’équipe.»

Un an plus jeune que son coéquipier, Samuel Beaudoin adore son expérience avec les Voyageurs. «Le jeu est beaucoup plus rapide que dans nos tournois scolaires. On progresse beaucoup en côtoyant les meilleurs joueurs de la région. C’est aussi une belle occasion pour développer des amitiés», souligne-t-il.

Lieux géographiques: Témiscamingue, Toronto, Rouyn-Noranda Québec Canada Sherbrooke

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires