«Il faudra jouer 40 minutes pour sortir gagnantes»

Martin
Martin Guindon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Kodiak féminin affrontera La Seigneurie dimanche

Pour espérer l'emporter contre les Chevaliers de l'école secondaire de La Seigneurie, dimanche midi à Québec, le Kodiak d'Amos devra jouer avec beaucoup de constance dans ce match 1/16e de finale du circuit provincial de basketball juvénile féminin.

Le programme féminin de basketball du Kodiak a profité de son dernier match à domicile, le 19 février, pour rendre hommage à ses finissantes. Devant: Cindy Thibeault, Alexandra Gélinas et Jessie Gervais. Derrière: Caroline Thivierge (entraîneur-adjoint), Joanie Labrecque, Roxanne Bilodeau, Véronique Brière, Estère Gingras-Gagnon et Julie Sigouin (entraîneur-chef).

Les Chevaliers ont complété le calendrier régulier en tête de la division 1-b, en vertu d'une fiche de 14-4, alors que le Kodiak a pris le 4e rang avec un dossier de 10-8. Les deux équipes se sont affrontées à trois reprises cette saison, et ce sont les Chevaliers qui ont eu les dessus deux fois sur trois. Le vert et blanc a remporté le premier match 52-48, pour ensuite perdre les suivants 44-43 et 48-42.

«Dans nos deux défaites, c'est un manque de constance qui nous a fait perdre le match. Donc, il faudra jouer 40 minutes pour sortir gagnantes. C'est pour ça que notre préparation porte davantage sur notre propre équipe, à savoir nos forces et nos faiblesses, que sur notre adversaire», affirme d'entrée de jeu l'entraîneur-chef du Kodiak, Julie Sigouin.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que la préparation ne tient pas compte de l'adversaire, qui est connu depuis déjà quelques semaines. «C'est sûr qu'on apporte quelques ajustements pour mieux déjouer leur défensive et contrer leur attaque, mais on mise d'abord sur notre équipe pour gagner», précise-t-elle.

Pas de pression

Par ailleurs, les Amossoises s'accommodent très bien de leur rôle de négligé dans cette série d'un seul match. «On sent moins la pression de notre côté. Mais bien qu'on soit les négligés, elles savent très bien qu'on peut les battre. On a rivalisé avec elles toute la saison. On y croit et on se prépare en conséquence. Comme on joue sur leur terrain, il va falloir sortir avec beaucoup d'intensité. Il faut vouloir tout casser», estime Julie Sigouin.

Le Kodiak devrait jouer avec ses pleins effectifs, Roxanne Bilodeau en tête, elle qui a toujours connu de bons matchs cette saison contre les Chevaliers (21, 14 et 18 points). De l'autre côté, Maude Blouin-Brochu et Sarah Pageot seront à surveiller.

L'équipe qui remportera ce match ultime recevra ensuite le Laser de l'école secondaire De Rochebelle, de Sainte-Foy, pour un match de 1/8e de finale. Avec un match à jouer, le Laser possède une fiche de 3-14 et est assuré de terminer 6e en division 1. L'étape suivante sera une participation au championnat provincial.

Organisations: école secondaire De Rochebelle, Kodiak d'Amos

Lieux géographiques: Sainte-Foy, Amos, Abitibi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires