Les Intrépides refont le coup aux filles du Kodiak

Marc-André
Marc-André Landry
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les basketteuses des Intrépides passeront Noël devant leurs rivales du Kodiak d’Amos au classement de la Ligue provinciale de basketball juvénile grâce à un gain de 76-70 signé jeudi soir, dans leur gymnase de la polyvalente Le Carrefour.

La Valdorienne Laurence Trudel s’est signalée avec 33 points dans la victoire des Intrépides sur le Kodiak.

Il s’agit d’une 2e victoire pour Val-d’Or aux dépens d’Amos cette saison. Les Intrépides arrivent à la pause avec un dossier de 7-3, tandis qu’Amos suit non loin derrière, à 6-4.

Ce dernier épisode de la Bataille de la 111 a donné lieu à un excellent spectacle, dont l’enjeu s’est décidé dans les derniers instants. En contrôle lors de la première demie, les filles du Kodiak ont vu les Intrépides rebondir au 3e quart pour créer l’égalité, grâce notamment au brio de Laurence Trudel, auteure de 33 points dans le match.

Les deux formations se sont échangé les devants tout au long du 4e quart, avant que Roxanne Bilodeau donne l’avance 67-64 au Kodiak avec un tir de 3 points avec moins de trois minutes à faire. Laurence Trudel a répliqué peu après, puis la recrue Justine Labranche s’est signalée avec deux vols de ballon, qui ont permis aux Intrépides de reprendre les devants pour de bon.

Notons tout de même les performances des Amossoises Jessie Gervais et Véronique Brière, qui ont signé 16 points chacune dans la cause perdante.

Manque de constance

Rencontrée après le match, l’entraîneure-chef du Kodiak Julie Sigouin a ciblé les fautes et la défensive comme les talons d’Achille de son équipe.

«Nos problèmes de fautes nous ont obligées à faire des changements, mais ont est habitués à ce genre de situation, où il faut contrer une joueuse de premier plan, a-t-elle commenté. On aurait dû mieux réagir. Aussi, nous avons manqué de constance en défensive. Il y a des séquences où nous n’étions pas là du tout. Ce sont des points à travailler.»

Satisfaite de la performance offensive de sa troupe, Julie Sigouin espère que ce match aidera son équipe à progresser. «On travaille sur le long terme. Il y a des choses à apprendre de ce match», ajoute-t-elle.

Stress positif

Dans le camp victorieux, l’entraîneure-chef Lindsay Tremblay s’est réjouie de la réponse de son équipe après une première demie difficile.

«On a parlé dans le vestiaire de l’importance de revenir en force en 2e demie. Nous étions chez nous et il fallait aller chercher cette victoire contre nos rivales d’Amos. On aime ça gagner contre elles. C’est un stress positif», a-t-elle lancé.

Les Intrépides voulaient aussi faire oublier la décevante défaite subie contre Charles-Lemoyne une semaine plus tôt. «J’ai senti que les filles s’étaient mieux préparées pour ce match. On était mieux concentrées. C’est motivant de finir de cette façon avant le congé de Noël. Les filles ont maintenant le devoir de garder la forme et revenir en force pour la 2e moitié de saison. On sait que le Kodiak va nous attendre quand on va aller jouer là-bas».

Le 3e et dernier duel abitibien aura lieu le 16 février, à Amos. Le Kodiak et les Intrépides reprendront cependant le collier le 20 et 21 janvier en recevant tour à tour la visite de Marie-Rivier.

Lieux géographiques: Amos, La Bataille

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires