293 nouvelles places en garderie

Patrick
Patrick Rodrigue
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le ministère de la Famille retient la moitié des projets déposés

Six projets totalisant 293 nouvelles places à 7 $ ont été retenus par le ministère de la Famille pour les centres de la petite enfance (CPE) de l’Abitibi-Témiscamingue. S’il s’agit d’une bonne nouvelle pour plusieurs parents, ces nouvelles places combleront cependant à peine 11 pour cent des besoins de la région.

Après trois ans de démarches, le CPE Bonnaventure avait pu, en septembre 2011, amorcer la construction d’une nouvelle installation de 52 places à Rouyn-Noranda. Cependant, même en l’incorporant aux six projets annoncés le 9 juillet, les besoins à combler demeurent énormes.

À la suite de l’appel de projets pour 15 000 nouvelles places lancé en octobre dernier par la ministre de la Famille, Yolande James, 12 projets totalisant 580 places avaient été soumis au ministère de la Famille pour analyse. Cependant, six projets seulement en installation ont été retenus, le 9 juillet, pour un total de 291 nouvelles places, tandis que 2 places en milieu familial ont été accordées pour les communautés autochtones desservies par le Bureau coordonnateur Abinodjic-Miguam.

Chez les gagnants, on retrouve les CPE Vallée des Loupiots à Val-d’Or (80 places), Arlequin et Colombine à Amos (60 places), Bambin et Câlin à Malartic (52 places), Fleur et Miel à Rouyn-Noranda (42 places), Chez Caliméro à Ville-Marie (36 places) et Bout’Chou et Casse-Cou à Senneterre (21 places). Aucun projet en Abitibi-Ouest n’a été retenu.

Une place sur dix

Si elles mettront un baume sur le problème, ces 293 nouvelles places ne permettront toutefois pas d’accueillir tous les enfants qui se trouvent sur les listes d’attente. On en compte actuellement environ 2600.

À titre d’exemple, le projet de Malartic ne comblera les souhaits que de 52 familles, alors que quelque 240 enfants figurent sur la liste d’attente. Même son de cloche du côté de Val-d’Or, où les 80 places supplémentaires ne répondront qu’à 12 pour cent des 650 enfants inscrits sur la liste.

Pas avant 2014 et même 2015

De plus, à part le projet du CPE Bambin et Câlin à Malartic, qui devrait se mettre en branle l’an prochain pour être prêt en 2014, tous les projets seront amorcés en 2014 et ne seront disponibles qu’en 2015. Les familles qui cherchent une place pour leurs enfants en ce moment devront donc continuer d’user de stratégie et de beaucoup de chance.

Le problème du manque de place est d’ailleurs rendu d’une telle ampleur qu’un groupe Facebook (Place disponible en garderie Abitibi) a même été créé pour permettre aux parents de faire connaître leurs besoins aux éducatrices qui auraient des places disponibles. En date du 10 juillet, il comptait plus de 700 membres.

Organisations: Ministère de la Famille pour analyse, Bureau coordonnateur Abinodjic-Miguam, Groupe Facebook

Lieux géographiques: Malartic, Val-d’Or, Vallée des Loupiots Amos Rouyn-Noranda Ville-Marie Senneterre Abitibi-Ouest Abitibi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires