Un concours pour aider des projets d’école

Dominic
Dominic Chamberland
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Desjardins va injecter 60 000 $ dans la région

Voilà un coup de pouce que les écoles vont sûrement accueillir à bras ouverts. Elles devront par contre travailler et se distinguer des autres pour l'obtenir.

Roch Ouellet, de la Caisse d’Amos, Jean-Claude Chouinard, de la Caisse de Rouyn-Noranda, Huguette Théberge, présidente du Comité régional des directeurs généraux scolaires, Benoît Turcotte, président du conseil régional des Caisses Desjardins, et Chantal Parent, de la Caisse d’Abitibi-Ouest, au lancement du Projet Solidarité École 2012.

Ainsi, les Caisses Desjardins de l’Abitibi-Témiscamingue vont injecter 60 000 $ dans le Projet Solidarité École 2012 afin de supporter – financièrement et humainement – des projets que les écoles de la région vont soumettre lors d’un concours.

 Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’Année internationale des coopératives et du programme Coopmoi. Six Caisses Desjardins de la région, à raison de 10 000 $ chacune pour leur secteur respectif, y participent.

 «Les Caisses Desjardins invitent les écoles à cibler un besoin tangible pour lequel elles peuvent les aider ou les soutenir. Parmi des exemples de projets, ça pourrait être une collecte de livres pour la bibliothèque, la réfection d’équipements, une collecte de fonds pour le parc informatique ou le verdissement de la cour d’école, a mentionné Benoît Turcotte, président du conseil régional des Caisses.

 «Chez Desjardins, nous sommes à revoir nos dons et commandites; c’est donc important de passer de la parole aux actes et ce projet va dans ce sens, a-t-il continué. On sait que les besoins de tout ordre sont criants dans les écoles et on les interpelle pour qu’elles nous soumettent leurs projets. Ceux jugés les meilleurs seront choisis et chaque Caisse Desjardins participante décidera de la façon dont elle va distribuer ses 10 000 $», a expliqué M. Turcotte.

Innovation et créativité espérées

En plus d’un appui financier pour les projets qui seront sélectionnés, le soutien de Desjardins pourra se traduire en aide humaine avec du temps accordé par des dirigeants et des employés des Caisses concernées.

 Huguette Théberge, présidente du Comité régional des directeurs généraux scolaires, accueille bien sûr le Projet Solidarité École 2012 avec grand bonheur. «Ça répond réellement à un besoin dans nos écoles. J’invite toutes les écoles à y participer et on sait qu’elles seront nombreuses à le faire, a-t-elle affirmé.

 «C’est une valeur ajoutée en raison de l’aspect humain, puisque des gens de Desjardins sont prêts à être présents pour aider à poser une clôture ou à peinturer, par exemple. Ce n’est pas seulement une aide financière, mais de l’entraide aussi, a souligné Mme Théberge. J’espère maintenant que les projets soumis auront quelque chose d’innovateur et de différent. Il faut laisser place à la créativité.»

Les écoles de la région ont du 1er mai au 15 juin pour soumettre leur candidature. Les projets choisis devront se réaliser durant la Semaine de la coopération (du 14 au 20 octobre), présenter un besoin réel, être créatifs et originaux, bénéficier à une grande majorité d’élèves de l’école, et être réalisés en coopération avec différents intervenants (organismes, parents, communautés).

Organisations: Caisses Desjardins de l’Abitibi-Témiscamingue, Solidarité École, Caisse Desjardins participante Comité régional des directeurs généraux scolaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires