Monsieur le maire se cherche un remplaçant

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Étonnant de lire sur les propos de monsieur Fernand Trahan dans Abitibi Express du 28 février dernier.  Suis-je seul à en être un peu déstabilisé?

Fernand Trahan

Monsieur le maire se cherche un successeur potentiel et bien qu'il ne cherche pas un clone, il semble que ce candidat devra lui expliquer ses intentions et peut-être même recevoir sa sanction.  Il ne veut pas de n'importe quel opportuniste qui serait simplement capable d'être beau et fin; je me sens déjà disqualifié!

Après avoir côtoyé pendant des d'années le milieu des décideurs dans la communauté, et avoir travaillé si longtemps avec des membres d'un conseil élu, comment se fait-il qu'il soit encore à la recherche d'un successeur digne de ce nom?

Monsieur le maire ne veut plus occuper ce poste, et malgré cet ultime handicap, personne ne peut le remplacer!?

Quant aux personnes désireuses de briguer les suffrages pour le poste à la mairie, pourquoi leur placer une épée de Damoclès au dessus de la tête, comme si elles étaient de possibles dauphins à sacrifier, avant même de déposer leur candidature aux élections?  Il y a des limites à  vouloir être humilié.

Dans une démocratie participative, personne n'est irremplaçable.

Avec leur longue expérience, les membres du conseil de ville sauront sans aucun doute faire consensus et désigner une personne de l'équipe suffisamment compétente pour présider aux réunions du caucus et aux destinées de notre ville.

Je serais étonné que personne dans ce groupe ne soit apte à occuper votre siège.  

Qu'en pensez-vous Monsieur le Maire?

 « Anyway » comme disent les Chinois, le boom  économique sans précédent que nous vivons depuis un bon moment déjà, facilitera grandement la tâche, quelle que soit la personne élue.  La croissance et l'expansion sont des maux nécessaires que l'on ne saurait freiner, même si on le souhaitait; notre système économique y est contraint.

Dans ce contexte je souhaite vivement que la prochaine personne à la mairie saura  au moins profiter de cette période de prospérité économique, pour assurer une décélération vivable, quand les minières auront vidé notre sous-sol de nos richesses non renouvelables, et qu'elles iront chercher fortune ailleurs.

Faites confiance à l'intelligence des gens d'ici, ils sauront vivre avec votre décision de quitter pour les raisons familiales prioritaires évoquées; surtout que vous méritez bien des vacances de Quality.

Daniel Gagné

Citoyen de Val d'Or

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires