Résolu investit 1,4 million $ dans son usine d’Amos

Marc-André
Marc-André Landry
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Quelques semaines à peine après avoir été menacée de fermeture, l’usine de papier journal de Produits forestiers Résolu à Amos obtient un second souffle avec l’annonce d’un programme de dépenses en immobilisations de 1,4 millions de dollars.

L'usine de papier journal d'Amos.

La compagnie a choisi d’investir afin d’améliorer la position concurrentielle de l’usine. Quelque 700 000 $ seront attribués pour la conversion au gaz naturel de la chaudière auxiliaire, actuellement alimentée au mazout. Cette conversion permettra à l’usine de réduire ses coûts d’énergie.

«Nous pourrons utiliser le gaz naturel en été, au moment où son coût est le moins cher, et ça nous évitera d’avoir à aller chercher les écorces les plus dispendieuses», explique Mario Lavoie, directeur des ressources humaines à l’usine d’Amos.

Parmi les autres investissements prévus, notons l’acquisition d’un analyseur de fibre à la fine pointe ainsi que la mise en place d’un nouveau système informatique de recueil des données.

Pas en avant

Cette annonce survient dans la foulée de l’entente signée à la fin mars avec le syndicat afin de réduire les coûts de main-d’œuvre de 2,6 M $. Cette entente avait permis la réouverture de l’usine, mais les dirigeants de Résolu évoquaient toujours la nécessité de rendre celle-ci plus compétitive en réduisant ses coûts de matière première et d’énergie. Aujourd’hui, la direction parle d’un intéressant pas en avant.

«Nos employés et toute la communauté d’Amos ont raison d’être optimistes. Chaque investissement qui contribue à rendre l’usine plus compétitive au sein de l’industrie doit être vu comme une bonne nouvelle», ajoute M. Lavoie.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires