Les jeunes de la région invités à foncer en affaires

Martin
Martin Guindon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Table interordres en éducation, le Forum jeunesse et la Conférence régionale des élus lancent de nouveaux outils de diffusion, dont un portail internet (www.moijfonce.com), dans le but d'encourager les jeunes à se lancer en affaires, tout en profitant des fonds mis à leur disposition pour monter leurs projets.

Les trois organismes, qui ont signé une entente en février 2011 afin de promouvoir et de soutenir des projets en lien avec la culture entrepreneuriale, la relève entrepreneuriale et le mentorat, ont consacré une somme régionale de 25 000 $ au développement de ces outils de diffusion.

«Un comité régional s'est réuni plusieurs fois pour élaborer ces outils sous le thème Moi j'fonce, j'entreprends. Une bande-annonce, cinq capsules vidéos présentant des entrepreneurs et un vox pop effectué auprès d'élèves du secondaire ont ainsi été réalisés par Productions Balbuzard, de Rouyn-Noranda», a expliqué Esther Labrie, agente de développement responsable du dossier de la culture entrepreneuriale à la CRÉ, lors du lancement effectué le 29 mai à Amos.

Détruire le mur des préjugés

La bande-annonce, d'une durée de 60 secondes, sera diffusée pendant les mois de juin et de juillet dans les cinq salles de cinéma de la région. Dynamique, elle invite directement les jeunes à se faire confiance et à se lancer en affaires, en détruisant le mur des préjugés pour avancer.

D'une durée moyenne de trois minutes, les capsules vidéo mettent quant à elles en vedette Audrey McFadden, de Chez Eugène au Témiscamingue, Daniel Gamache, de Forage G4 dans la Vallée-de-l'Or, Guillaume Morasse, d’Horizon SF en Abitibi, Rosalie Chartier-Lacombe, du Petit Théâtre du Vieux-Noranda à Rouyn-Noranda, et Léon Poirier, de la Vache à Mailhot en Abitibi-Ouest. Elles seront diffusées via Internet, tout comme le vox pop.

«Le public principal que l'on voulait toucher, ce sont les jeunes de moins de 35 ans. Donc, on s'est orienté en fonction de faire quelque chose d'accrocheur, quelque chose qui allait être très dynamique et qui allait montrer ce que c'est vraiment qu'être en affaires», a précisé Maude Labrecque-Denis, directrice générale de Productions Balbuzard.

Des fonds disponibles

Les outils de diffusion servent aussi à faire la promotion du Fonds de soutien à la culture entrepreneuriale. Chacun des territoires de MRC dispose de 25 000 $ par année sur trois ans pour soutenir des initiatives locales.

«À la Conférence régionale des élus, on croit en la culture entrepreneuriale. On veut essayer de développer cette culture chez nos jeunes. On sait que ce sont les entreprises qui sont créatrices d'emplois et de richesses», a déclaré le président de la CRÉ, Ulrick Chérubin, qui veut faire de l'Abitibi-Témiscamingue une région entrepreneuriale au même titre que la Beauce.

Le portail internet www.moijfonce.com sera en ligne dès le 1er juin. Outre les coordonnées de chacun des coordonnateurs territoriaux du Fonds de soutien à la culture entrepreneuriale, on y retrouvera le formulaire de demande et on pourra y visionner la bande-annonce, les capsules et le vox pop. Le formulaire est aussi disponible sur le site de la Conférence régionale des élus.

Entretemps, on peut visionner la bande-annonce sur la page Facebook de Plonge vis tes passions.

Organisations: Conférence régionale des élus, Fonds de soutien, MRC

Lieux géographiques: Rouyn-Noranda, Amos, Témiscamingue La Vallée-de-l'Or Abitibi Mailhot Abitibi-Ouest Abitibi-Témiscamingue

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires