Les Crépeault-Boulanger chanteront à Un air de famille

Myriam
Myriam Grenier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour les Crépeault et les Boulanger de Val-d’Or, chanter va de soi. Six d’entre eux poursuivent la tradition familiale et participent à l’émission Un air de famille, animée par Patrice L’Écuyer à Radio-Canada.

Les Crépeault, de gauche à droite: Rémi, Norman, Bruno, Bernard Boulanger, Jean-François et Vincent. (Photo: Zabel Photo)

Comme deux frères Crépeault ont marié deux sœurs Boulanger, leurs enfants Vincent, Jean-François, Norman, Bruno, Rémi et le cousin de ces derniers, Bernard Boulanger, se fréquentent dans les fêtes de famille des deux côtés. Ils baignent alors tous dans le même univers musical depuis leur enfance.

Lors des rassemblements familiaux, les fins de semaine, dans des chorales ou des groupes (Bernard joue dans Le Carabine), les Crépeault et les Boulanger saisissent toutes les occasions de fredonner des airs traditionnels, folkloriques, grégoriens, populaires, classiques, et même du Metallica.

«Du côté des Crépeault, on a gardé la tradition de se rencontrer au moins une fois par année pour faire le party. La guitare finit toujours par sortir autour du feu», raconte Jean-François. «Nous avons une grande famille. On ne s’est jamais perdus de vue, les cousins et les cousines. On est tous des amis», ajoute Bruno.

Le concept de l’émission

L’émission de Radio-Canada débutera le 27 septembre. Chaque semaine, trois familles s’affronteront, pour un total de neuf semaines et 27 familles.

La participation des six acolytes vient d’une idée lancée par Norman, mis au courant de la recherche de candidats via sa chorale. «On chante ensemble depuis 20 ans. C’était une question de temps avant qu’on fasse quelque chose. Un show, c’est bien, mais à la télé, c’est mieux, croit Vincent. C’est le moment de démontrer ce qu’on sait faire.»

Compétition amicale

Après l’envoi d’une démo, le groupe s’est rendu à Montréal pour passer une audition. «Nous avons été retenus sur 200 familles. Sur les 27 sélectionnées, certaines viennent de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la Gaspésie, mentionne Bruno. Il s’agit d’une compétition amicale, sans prix à gagner.»

«De voir les gens chanter ensemble et être heureux, ça va peut-être donner le goût aux téléspectateurs de renouer avec leur famille» - Jean-François Crépeault

Les cousins ou les frères apprécient l’esprit rassembleur de cette émission de variété. «Avec ce concept, ils veulent reproduire l’ambiance festive des fêtes de famille. Ça offre aussi une visibilité professionnelle et une expérience de scène à certains», estime Jean-François.

«De voir les gens chanter ensemble et être heureux, ça va peut-être donner le goût aux téléspectateurs de renouer avec leur famille», philosophe-t-il.

Vote du public

Pour participer, les complices ont soumis trois chansons. Ils sauront environ trois semaines avant leur passage à l’émission laquelle ils devront interpréter.

«On sera jumelés avec l’un des trois coachs (Johanne Blouin, Bruno Pelletier ou Jean-François Brault), mais on saura seulement une semaine avant avec qui», indique Jean-François.

Comme le vote du public détermine la famille gagnante lors de chacune des émissions et de la finale, les six participants invitent la population de l’Abitibi-Témiscamingue à les appuyer lors de la diffusion de leur prestation. «Les gens peuvent aussi nous écrire des mots d’encouragement sur le site de l’émission», conclut Bruno.

Organisations: Radio-Canada

Lieux géographiques: Montréal, Ontario, Nouveau-Brunswick Gaspésie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires