Nouveau décollage pour les aventures de Jayan

Patrick
Patrick Rodrigue
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jean Caron prépare le 7e volet de la saga

Après deux triomphes sur grand écran lors du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, le réalisateur lasarrois Jean Caron est plus que jamais déterminé à poursuivre les aventures de Jayan. Mais pour le 7e volet de cette saga de science-fiction, le format sera très différent de ce que les fans ont connu jusqu’à date.

Une des scènes des «Chroniques de Jayan Moonshadow», où figurent sa sœur Louba (Louanne Caron) et sa mère, Sky Moonshadow (Isabelle Bouchard).

«Au lieu de faire un long film, j’ai décidé de segmenter la nouvelle histoire en quatre épisodes d’une vingtaine de minutes. Dans Jayan VI, beaucoup de personnages secondaires auraient mérité qu’on leur accorde plus d’importance. Si je m’étais écouté, ça aurait donné un film de quatre heures. Et avec un budget de 250 $, disons que ça aurait moins bien passé qu’avec 250 M $», explique M. Caron.

Le choix du réalisateur se justifie aussi par des raisons plus pragmatiques. «Trois de nos acteurs sont tous devenus de nouveaux parents. C’est donc rendu pas mal plus difficile de planifier les tournages avec tout le monde en même temps. Déjà que c’était compliqué au départ…», mentionne-t-il.

Plus d’action et d’effets spéciaux

Le 7e volet des aventures de Jayan, qui s’intitulera Les Chroniques de Jayan Moonshadow, reprend la série immédiatement après les événements du 6e film, alors que les personnages se séparent.

«Jayan (Alexandre Caron) doit apprendre à vivre avec le fait qu’il ne possède plus de pouvoirs. C’est un peu une métaphore de l’adolescence, dans laquelle mon fils est en plein dedans. De son côté, Crackpot (Sébastien Greffard) n’a aucune idée de quoi faire avec ses nouveaux pouvoirs, ce qui entraîne plusieurs situations cocasses. Je développe aussi des éléments laissés en suspens dans Jayan V, comme la grossesse de la mère de Jayan. Et j’ai ramené Francis Greffard et Isabelle Harvey, qui interpréteront de nouveaux personnages. J’ai eu trop de fun à tourner avec eux», détaille Jean Caron.

Le réalisateur promet d’ailleurs encore plus d’action que dans Jayan VI, avec des effets spéciaux toujours plus élaborés. «On en profite également pour développer davantage l’ambiance et l’éclairage. On essaie maintenant de parler autant avec l’image qu’avec les dialogues», signale-t-il.

La Grande toile ou la Toile mondiale

«On essaie maintenant de parler autant avec l’image qu’avec les dialogues» Jean Caron

Alors que le tournage est encore en cours, les quatre épisodes devraient être complétés à la fin de l’été. Reste à voir s’ils seront d’abord diffusés sur le web ou s’ils feront l’objet d’une projection publique au cinéma.

«Personnellement, je préférerais un visionnement public des deux premiers épisodes, qui seraient ensuite disponibles sur un DVD et sur le web. On ferait de même un peu plus tard avec les deux autres», mentionne M. Caron.

Le rôle-clé d’Internet

Internet a d’ailleurs joué un rôle majeur dans la popularité de cette série devenue culte auprès de certains Témiscabitibiens. Près de 300 000 visionnements ont ainsi été effectués sur le site www.jayanlefilm.com depuis sa mise en ligne, il y a trois ans, tandis que la page Facebook Fan des aventures de Jayan avoisine les 1000 adeptes.

«Le plus gros volume vient cependant du portail FRculture.com D-FUZE, qui présente des films de producteurs indépendants. À date, on approche des 839 000 minutes de visionnement pour l’ensemble des six films», fait savoir Jean Caron.

Jayan à la télé?

Face à ce succès, plusieurs fans se demandent régulièrement pourquoi la série n’a-t-elle pas encore intéressé un producteur professionnel. «C’est vrai que le Festival du cinéma international nous a offert une belle vitrine. Et c’est sûr que le format des épisodes de 20 minutes passerait drôlement bien à la télévision et qu’on ne se plaindrait pas si un producteur venait à nous approcher. Mais ce n’est pas le but. On fait ça d’abord et avant tout pour avoir du fun tous ensemble», soutient M. Caron.

Lieux géographiques: La Grande

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires