Trois artistes à la conquête des contrées rurales

Martin
Martin Guindon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Du 12 au 22 avril, les auteurs-compositeurs-interprètes Marie-Hélène Massy-Émond et Dylan Perron, de La Motte, ainsi que Louis-Philippe Gingras, de Rouyn-Noranda, partiront à la conquête des contrées rurales dans une tournée de l'Abitibi-Témiscamingue baptisée «Gumbo, garnotte et crème soda».

L'affiche de la tournée.

Ce projet qui sort de l'ordinaire a été inspiré par la tournée effectuée par la compagnie Roche Papier Théâtre, il y a deux étés, et les spectacles donnés par le conteur Guillaume Beaulieu dans certains villages.

«Ça s'inscrit dans ce mouvement. On a le goût de s'approprier le territoire. On croit que nos préoccupations rejoignent celles des gens qui habitent en milieu rural. On vient tous les trois d'ici et on croit profondément dans notre coin de pays. Nous avons été inspirés par l'endroit où on vit. On veut pouvoir jouer chez nous et être capable de vivre de notre métier pendant environ un mois», explique Marie-Hélène Massy-Émond, qui a lancé son premier album, en décembre.

Une sortie du Festival des guitares

Au moment de notre entretien, six dates étaient confirmées sur une possibilité de neuf. On peut aussi ajouter au lot un spectacle présenté dans le cadre du Festival des guitares du monde (FGMAT), le 24 mai, au Cabaret de la dernière chance de Rouyn-Noranda, qui fait exception au concept.

«Le Festival est notre partenaire. Nous avons soumis le projet à Alain Vézina, et il a embarqué à notre grand bonheur. Notre tournée s'inscrit dans les sorties du Festival. Je ne sais pas comment on serait capable de monter un projet comme ça sans eux. Ça nous permet de savoir qu'on sera capable de mettre du gaz dans le char et emporter notre son pour nous produire dans les petites salles», précise Marie-Hélène Massy-Émond, ajoutant que Corinne Larose, coordonne la tournée.

«On vient tous les trois d'ici et on croit profondément dans notre coin de pays» Marie-Hélène Massy-Émond

Tous sur la scène

Quant au spectacle proprement dit, il mettra en scène les trois comparses en même temps sur les planches pour une vingtaine de pièces. Marie-Hélène Massy-Émond avec son inséparable violoncelle, Louis-Philippe (dont l'album doit paraître prochainement) avec sa guitare jazz et Dylan (en tournée de lancement de son album) avec sa guitare, son dobro et son banjo.

«On s'accompagne les uns sur les pièces des autres. Dylan et moi avons joué pas mal souvent ensemble, Louis-Philippe et moi avons aussi collaboré et je sais que Louis-Philippe et Dylan ont aussi déjà joué ensemble. Je dirais que c'est la musique folk qui nous relie… et notre sentiment d'appartenance à ce territoire», affirme Marie-Hélène Massy-Émond.

La tournée s'arrêtera à La Motte le 12 avril, à Lebel-sur-Quévillon le 14 avril, à Macamic le 20 avril, à Rémigny le 21 avril ainsi qu'à Angliers et Notre-Dame-du-Nord le 22 avril. Auparavant, Dylan Perron & Élixir de Gumbo lancera «Hamérricana» à Val-d'Or le 4 avril, à Rouyn-Noranda le 5 avril, à La Sarre le 6 avril et à Amos le 7 avril. Page Facebook de la tournée: www.facebook.com/gumbogarnotteetcremesoda

Organisations: Festival des guitares du monde, FGMAT

Lieux géographiques: Rouyn-Noranda, La Motte, Lebel-sur-Quévillon Macamic Rémigny Angliers Notre-Dame-du-Nord Val-d'Or La Sarre Amos

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires