Les harmonies se rassemblent pour une 25e année

Martin
Martin Guindon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les harmonies de la région se réuniront pour la 25e fois, ce samedi (17 mars), dans le cadre du Grand Rassemblement des harmonies, sur la scène du Théâtre des Eskers d'Amos.

La Grande Harmonie Hydro-Québec, l'an dernier, lors de la 24e édition du Grand Rassemblement des harmonies.

Cette année, l'événement se déroulera sous le thème évocateur: 25 ans et tous ses temps. Plus de 200 élèves-musiciens d'Amos, La Sarre, Malartic, Rouyn-Noranda et Val-d'Or monteront sur la scène avec quelques membres de l'harmonie senior régionale.

«Le but du Grand Rassemblement, c'est de permettre une rencontre et des échanges entre les musiciens de la région. Ça donne aussi une occasion de voir les autres jouer. Nous avons monté un répertoire de 18 ou 19 pièces. En avant-midi, on pratique les pièces tous ensemble, puis on présente un concert à 14h et à 19h», explique l'un des organisateurs, Luc Mathieu.

Toutes les pièces en commun

Si autrefois les harmonies et stage bands présentaient des pièces en solo durant la première partie, avant de former la Grande Harmonie en deuxième partie, toutes les pièces sont maintenant présentées en commun. On parle de plus de 200 musiciens sur scène en même temps pour la Grande Harmonie Hydro-Québec.

«C'est beaucoup plus sonore avec 200 musiciens sur scène. Les directeurs, on dirige les pièces chacun notre tour. Et on alterne trois pièces d'harmonie puis trois pièces de stage band durant tout le spectacle. Cette année encore, c'est Frédéric Turgeon qui s'est chargé des textes et de l'animation», souligne M. Mathieu.

Né dans une réunion d'enseignants

Luc Mathieu est par ailleurs parmi les instigateurs de cet événement qui fête son quart de siècle cette année. «C'est né d'un jasage de réunion de profs de la région. On s'est dit que ce serait le fun et ils ont tous dit oui», se souvient-il.

La première édition a eu lieu à Amos, puis l'événement devait faire le tour en changeant de ville chaque année. «On a fait un rappel à Rouyn-Noranda, au motel Alpin, la première année, et il y avait seulement nous et Rouyn. Ensuite, ç'a toujours eu lieu à Amos. Il faut dire qu'il n'y a que le Théâtre des Eskers qui peut accueillir autant de musiciens en même temps sur scène. On a déjà été 475. Ça prend absolument la fosse d'orchestre», fait valoir Luc Mathieu.

Ce dernier rappelle que le Grand Rassemblement invitait aussi chaque année une harmonie de l'extérieur pour participer à l'événement. «On a fait ça pendant une bonne dizaine d'années. On rencontrait des gens lors d'activités comme le Festival des harmonies de Sherbrooke et on les invitait à venir jouer avec nous», a-t-il raconté.

Organisations: La Sarre, Théâtre des Eskers

Lieux géographiques: Amos, Rouyn-Noranda, Grand Rassemblement Malartic Val-d'Or Rouyn

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires