«Je vais voir si M. Mulcair m’offre une fonction»

Myriam
Myriam Grenier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Romeo Saganash ravi par l’élection de son nouveau chef

Avec l’élection de Thomas Mulcair à la tête du Nouveau parti démocratique (NPD), le 24 mars dernier, un remaniement du cabinet fantôme s’impose. Romeo Saganash attend sagement la décision quant à ses nouvelles fonctions, s’il y a lieu.

Romeo Saganash retrouvera-t-il une fonction au sein du cabinet fantôme? Thomas Mulcair décidera dans les prochaines semaines.(Photo: archives/Myriam Grenier)

Quelques jours après l’arrivée de M. Mulcair à la tête du parti, le député d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou se réjouit. «Je suis très ravi. J’estimais que Tom était la personne désignée pour relever le défi à la Chambre des communes devant les conservateurs. Ça nous prenait un chien de garde et un chef d’opposition fort et expérimenté», a fait valoir M. Saganash au téléphone.

Nouvelles fonctions?

Un nouveau chef veut aussi dire un remaniement du cabinet fantôme. Jusqu'à ce qu'il se lance dans la course au leadership, Romeo Saganash agissait à titre de porte-parole de l’Opposition en matière de Ressources naturelles.

«Nous serons en pause pour deux semaines, mais au retour, M. Mulcair va procéder aux nominations des différents porte-parole. Je n’ai rien revendiqué. La prérogative appartient au chef. Je respecte cela de façon absolue. Je vais voir s’il m’offre une fonction ou non», a précisé M. Saganash.

Celui-ci espère toutefois une réponse positive. «J’estime être en mesure de jouer un rôle important», a-t-il soutenu.

Christine Moore

De son côté, la députée néodémocrate d’Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore, salue la nomination de Thomas Mulcair.

«Je suis très heureuse des résultats du scrutin, même si je n’avais pas appuyé M. Mulcair. Tous les candidats étaient excellents», a-t-elle assuré.

Pour Mme Moore, l’unité du parti demeure incroyable. «Bien que les militants portaient des macarons différents, on les voyait discuter ensemble et se soutenir. Le message d’unité lancé par M. Mulcair a été respecté», a-t-elle souligné.

Le but du NPD reste de détrôner les conservateurs aux prochaines élections fédérales. «M. Mulcair est un homme politique d’expérience qui saura agir avec justesse et nous guider vers notre but. J’ai confiance qu’avec lui, nous serons bien outillés pour mener la lutte à Stephen Harper et l’obliger à rendre des comptes aux familles de la classe moyenne, comme celles que je représente», a conclu Christine Moore.

Organisations: Chambre des communes, Ressources naturelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires