30 candidats lumineux pour les Grands prix du tourisme

Patrick
Patrick Rodrigue
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La 27e édition régionale aura lieu à Rouyn-Noranda

Pas moins de 30 candidats se feront la lutte dans l’une des huit catégories prévues au gala régional des Grands prix du tourisme québécois, dont la 27e édition aura lieu le 23 mars au Centre de congrès de Rouyn-Noranda.

«Nous ne voulons pas figurer parmi les meilleurs, mais bien être les meilleurs», a lancé Jocelyn Carrier.

«Cette soirée se déroulera sous le thème de la lumière et mettra particulièrement l’accent sur l’innovation», a précisé Jocelyn Carrier, président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue (TAT), lors du dévoilement des candidats, le 17 février.

La conception et la mise en scène de l’événement seront pour leur part assurées par l’équipe du Festival de musique émergente, sous la direction artistique de Karine Berthiaume. «Déjà, Samian et Philippe B. ont confirmé leur présence», a indiqué Anne-Marie Belzile, responsable des communications chez TAT.

Certains des lauréats honorés lors du gala régional iront représenter la région lors du gala national, qui se déroulera le 28 mai à Sherbrooke. «Pour éviter que chacune des 21 régions touristiques du Québec présente un candidat dans chaque catégorie, il y aura une présélection pour n’en garder que huit. Mais j’ai confiance. Nous ne voulons pas figurer parmi les meilleurs, mais bien être les meilleurs», a lancé M. Carrier.

Les candidats

Voici la liste par MRC des candidats en lice pour l’obtention d’un des prix Major. À Rouyn-Noranda, on en retrouve pas moins de 11: l’Alpin Complexe hôtelier, les Collines Kekeko, le Deville centre hôtelier, le Festival des guitares du monde, la Fête d’hiver, le Festival du cinéma international, le Festival du DocuMenteur, La Rose des Vents, Osisko en lumière, la Pourvoirie du Rapide-Sept ainsi que Vélo-Cité.

«Nous ne voulons pas figurer parmi les meilleurs, mais bien être les meilleurs» Jocelyn Carrier

Deux personnes de Rouyn-Noranda ont aussi été retenues à titre individuel. Il s’agit de Linda St-Louis, adjointe aux activités éducatives à l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue, et Mélissa Dallaire, gérante et guide-animatrice à la Corporation de la Maison Dumulon.

Le Témiscamingue arrive au deuxième rang, avec huit candidatures. Il s’agit du Camping Le P’tit Paradis de Saint-Eugène-de-Guigues, du Centre d’interprétation Becs et Jardins de Nédélec, de la Foire gourmande, du Festival western de Guigues, de la Maison du Frère-Moffet à Ville-Marie, du Lieu historique national du Fort-Témiscamingue/Obadjiwan, du Vieux presbytère Saint-Urbain de Rémigny et de la Ville de Ville-Marie.

Vient ensuite la Vallée-de-l’Or, avec quatre candidats: le Musée minéralogique de Malartic, l’Office du tourisme et des congrès de Val-d’Or ainsi que les Villes de Malartic et Val-d’Or. La MRC Abitibi en présente trois: H2O le festival à Amos, la Foire du camionneur de Barraute et la Municipalité de Barraute. Finalement, en Abitibi-Ouest, on note le Verger de l’île Nepawa et la Ville de La Sarre.

Organisations: Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Deville, Association forestière Corporation de la Maison Dumulon Centre d’interprétation Becs Maison du Frère-Moffet Ville de Ville-Marie Musée minéralogique de Malartic Ville de La Sarre

Lieux géographiques: Rouyn-Noranda, MRC Abitibi, Témiscamingue Sherbrooke Québec Collines Kekeko Val-d’Or Pourvoirie du Rapide-Sept Municipalité de Barraute Guigues Ville-Marie Fort-Témiscamingue La Vallée-de-l’Or Villes de Malartic Amos Abitibi-Ouest Le Verger de l’île Nepawa

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires